Raconte-moi la TUNISIE

Vitry s’ouvre au monde et le monde s’offre à Vitry
Escale en Tunisie

Affiche

.

.

.

.

.

.

.

 

.

Après la Bretagne (en février), le Portugal (en avril) et l’Italie (en juin), le voyage inter-culturel et inter-associatif initié par le Centre Culturel se poursuit du 7 au 15 octobre avec une escale en Tunisie en compagnie de l’association Art et Mémoire au Maghreb et de l’Association Philatélique de Vitry.
Carrefour des civilisations, tourné à la fois vers l’Afrique et vers l’Europe, ce pays du bassin méditerranéen fort de son histoire, de son patrimoine et de ses richesses, oscille entre tradition et modernité.
C’est sur les traces de cette richesse historique et patrimoniale avec l’apport d’une exposition photographique, d’une séance cinématographique et d’une conférence que cette escale vous invite à aborder ce pays hors des sentiers battus, en évitant tout exotisme et tout folklore.

Exposition

Photographies et visites virtuelles de Salah Jabeur

Tunisie, carrefour des civilisations

Par son passé multimillénaire et par sa position géographique, la Tunisie est un véritable carrefour où se sont rencontrées ou affrontées des civilisations diverses. La scénographie de cette exposition photographique abordera différents sites ou lieux, selon un parcours chronologique allant de l’Antiquité (phéniciens, romains, byzantins…) aux invasions arabes, à l’occupation génoise, espagnole, ottomane, française, sans oublier le patrimoine des communautés berbères et juives qui ont traversé ces différentes périodes. Il sera également montré certaines activités agricoles, artisanales ou domestiques. Un montage de visites virtuelles de nombreux sites ou monuments en Tunisie, dont le célèbre musée du Bardo et la Médina de Tunis, complètera cette exposition.
De plus, l’Association Philatélique de Vitry présentera une sélection de timbres sur ce pays.

Entrée libre

du vendredi 7 au samedi 15 octobre de 14h à 18h
Maison de la vie associative

 

 

Conférence

La Tunisie, de l’indépendance à la « révolution » par Chantal Chanson-Jabeur, historienne, spécialiste du Maghreb

A partir de 1881, à la suite d’une situation financière en déroute du fait de grands travaux de modernisation engagés par le Bey de Tunis, et diverses convoitises européennes, la Tunisie se retrouve sous protectorat français. L’indépendance acquise en 1956 a permis au pays une autonomie politique mais le chantier était grand ouvert pour s’assurer un développement économique et social satisfaisant. Après diverses avancées sociales notables et plusieurs expériences économiques, pas toujours concluantes, un rétrécissement du champ démocratique et des libertés va progressivement se mettre en place au point de provoquer un réel étouffement de la société civile. L’explosion sociale, inattendue et imprévisible, de janvier 2011, a fait sauter ce verrou liberticide. Si la cohésion sociale a été assurée dans un premier temps, les structures économiques ont été ébranlées et cela a considérablement affaibli le pays. Les enjeux de pouvoir ont refait surface, le contexte international et régional a complété ce schéma chaotique. Très vite, les objectifs de la révolution ont été trahis.

Entrée libre

mardi 11 octobre à 20h
Maison de la vie associative

 

 

Ciné-rencontre associative

en présence du réalisateur

Un conte de faits de Hichem Ben Ammar – Film tunisien

Dans une banlieue populaire de Tunis, un tromboniste de fanfare rêve que son fils devienne un grand violoniste. S’appropriant le rêve du père, l’enfant développe des aptitudes extraordinaires qui lui permettent d’intégrer la Yehudi Menuhin School à Londres grâce à son talent, mais également grâce à la solidarité financière de la société civile tunisienne qui s’est mobilisée pour prendre en charge ses frais de scolarité en Angleterre.

Tarif 5€

vendredi 14 octobre à 20h
3 Cinés Robespierre

.

Initiative conduite par le Centre Culturel de Vitry en partenariat avec l’association Art et mémoire au Maghreb, avec la contribution de l’Association Philatélique de Vitry et le soutien de la ville de Vitry-sur-Seine.