Quinzaine culturelle espagnole

A Vitry
du 12 octobre au 3 novembre 2012
exposition, concert, cinéma

Exposition

du vendredi 12 au jeudi 18 octobre

Les Désastres de la Guerre 1810-1820 de Goya

L’Espagne subit de plein fouet l’ambition impérialiste de Napoléon. Goya vit à Madrid où il côtoie les horreurs de la guerre. En 1810, alors que la brutalité des affrontements atteint son paroxysme, Goya commence le cycle des Désastres de la Guerre, des gravures relatant des événements en train de se faire. Alors que la guerre prend fin, Goya compose encore de nouvelles planches. Entre 1812 et 1814, il grave les scènes représentant la famine qui a touché Madrid et réalise une suite de scènes d’exécution. Cette série inspirera les artistes jusqu’au cœur des guerres du XXe siècle (et ne sera pas éditée du vivant de Goya).
Les 24 tableaux présentés disent l’horreur et la barbarie de toutes les guerres.

 

Hall du Théâtre Jean-Vilar
1, place Jean-Vilar, Vitry-sur-Seine
ouvert de 15h à 18h

vernissage : vendredi 12 octobre à 16h30

 

Concert

dimanche 14 octobre à 16h

Fils d’un anarchiste espagnol, né en 1934 à Valence, Paco Ibáñez a grandi entre Pays basque et Roussillon.
À 18 ans, il débarque à Paris. Premier 33 tours de poèmes chantés en 1964.
En 1979, Paco Ibáñez chante Brassens en espagnol.
Fin 2011, à 76 ans, il publiait un nouvel album illustré par Claude Viallat – après, notamment, Dali, Ortega ou son ami Soto.
A Vitry-sur-Seine, Paco Ibáñez donne un concert exceptionnel avec ses mises en musiques des grands poètes espagnols du XIIIe siècle jusqu’à aujourd’hui.

 

 

 

Théâtre Jean-Vilar
1, place Jean-Vilar, Vitry-sur-Seine

Participation aux frais : 17 euros (tarif unique)
gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.
Petite restauration sur place, bar à tapas.

 

Cinéma

Vendredi 19 octobre, 20h

Pain noir de Agustí Villaronga (1h48 – 2011)

Dans les années suivant la guerre civile d’Espagne, marquées par la violence et la misère, un mystérieux meurtre vient secouer les secrets enfouis d’un petit village de Catalogne. Andreu, jeune garçon dont le père est injustement accusé du crime, pénètre dès lors un monde d’adultes fait de vices et de mensonges…

Film récompensé neuf fois aux Goya.

Le film sera suivi d’un débat.

 

 3 cinés Robespierre
19, avenue Maximilien-Robespierre, Vitry-sur-Seine.

 

 

Mercredi 24 octobre, 20h

Family Strip de Lluis Minarro (1h10 – 2009)

Le jeune peintre Francisco Herrero réalise un portrait, celui de la famille du producteur et du réalisateur Lluis Minarro. La pose prend des airs de conversation intime. Elle se transforme en la mise à nu d’une famille typiquement espagnole, retraçant son histoire se croisant avec celle de l’Espagne.

Le film sera suivi d’un débat et d’un verre de l’amitié.

 

 

 3 cinés Robespierre
19, avenue Maximilien-Robespierre, Vitry-sur-Seine.

 

 

Soirée dansante  & repas

Samedi 3 novembre

Salle Makarenko
Vitry-sur-Seine (rue Ampère, angle rue Grétillat )

Animation musicale par l’orchestre Arc-en-Ciel

Réservations : 01 46 78 56 30 / 01 43 53 35 73

(nombre de places limité)
Participation aux frais

     

A l’initiative de La Casa España de Vitry, de l’A.S.C.E. d’Ivry (Association Socio-Culturelle Espagnole), de la F.A.C.E.E.F. (Fédération d’Associations et Centres d’Emigrés Espagnols en France) et avec le soutien de la ville de Vitry-sur-Seine.