Mobilisation Générale

Jean Jaurès
Les combats d’un pacifiste 

Exposition du 12 au 23 mai*

En soi, le titre de l’exposition, proposé par l’association Mouvement de la Paix dans le cadre du projet « Mobilisation générale » pilotée par le Centre Culturel, semble paradoxal.

En fait, il résume toute l’action et l’existence même de Jean Jaurès. Si pour tous, il reste dans l’Histoire un des grands apôtres de la Paix, sa vie sera un perpétuel combat pour la justice sociale et l’égalité, pour la République, pour les Droits de l’Homme et bien sûr contre la guerre.

C’est ce combat – ou plutôt ces combats – que veut présenter cette exposition conçue par Jean-Pierre Amiet, du 12 au 23 mai, à l’école Jean Jaurès, en une vingtaine de séquences autour de cinquante documents pour la plupart originaux : photographies, gravures, journaux, affiches, livres…

 

                                                                                                                                                                                  Né à Castres (Tarn) le 3 septembre 1859 dans une famille de la petite bourgeoisie et après son agrégation en philosophie, il connaît une éphémère carrière de professeur qu’il abandonnera rapidement pour s’engager dans la politique socialiste.

Dans un pays déchiré entre grande richesse industrielle et boursière et profonde misère du monde ouvrier, il prend la défense des mineurs de Carmaux qui l’éliront député jusqu’à sa mort et participe à la fondation de la verrerie ouvrière d’Albi.

Dans une France éclaboussée par des crises politiques (Boulanger) ou des scandales financiers (Canal de Panama), sa voix de stentor s’élève pour affirmer l’idéal républicain, l’unité socialiste et les droits imprescriptibles de l’Homme, en s’engageant pour défendre Dreyfus, pour abolir la peine de mort, pour établir l’égalité hommes-femmes, pour le droit pour tous à l’éducation et à la culture, pour un meilleur monde paysan, pour dénoncer le colonialisme et l’exploitation des peuples.

Ses idées, il les fait passer, dès 1904 dans le journal qu’il créé : « L’Humanité » et dans l’édition monumentale de « L’Histoire socialiste de la France ».

Mais son ultime combat, celui qui lui coûtera la vie, c’est dans cette Europe du début du XXe siècle qui voit la montée des périls et où les bruits de guerre sont de plus en plus inquiétants qu’il le livre, en incitant les prolétaires de toutes les nations à s’unir pour empêcher un conflit qui débouchera sur une effroyable boucherie. Ce combat finira ce 31 juillet 1914 au café « Le Croissant » quand Raoul Vilain, intoxiqué par la propagande nationaliste, l’abattra de deux coups de feu. Trois jours plus tard, la 1ère Guerre mondiale éclatait.

Mais le souvenir de Jean Jaurès est toujours présent dans le nom des écoles, des rues, les statues, les timbres et même une station de métro… Il vit encore quand ses rêves se réalisent : l’O.N.U. garant de la Paix, le Droit des femmes à voter et à disposer d’elles-mêmes, l’abolition de la peine de mort en 1981.

===================================================================================

Comité de Vitry du Mouvement de la Paix

Informer, soutenir, lutter

Association adhérente au Centre Culturel de Vitry, le Comité local du Mouvement de la Paix de Vitry recréé en 2000 est constitué de gens d’âges et d’horizons politiques divers mais unis par leur conviction pacifiste.

Les actions du Comité  se regroupent en trois mots :

Informer

Par le biais d’initiatives et de réunions publiques pour informer et débattre.
Sous la forme d’interventions dans les écoles autour de la question de l’armement nucléaire.

Soutenir

Tous les pacifistes à travers le monde et notamment en Israël/Palestine, en Birmanie, au Sahara occidental….
Les efforts de l’O.N.U et la Décennie Internationale de la promotion d’une culture de la Paix et de la non-violence mis en place par l’Unesco.

Lutter

Contre les guerres et pour la résolution politique et pacifique des conflits.
Contre la réintégration de la France dans le haut commandement intégré de l’OTAN et à l’augmentation des budgets de l’armement.
Pour défendre une conception globale de la construction de la paix au travers de la promotion d’une culture de la paix.

 

Mouvement de la Paix (Comité local) :
36, rue Audigeois • 94400 Vitry-sur-Seine
Tél. : 06 70 71 90 95
E-mail : mvtpaix.vitry@yahoo.fr
Site : www.blog.mvtpaix-vitry.org

===================================================================================

école Jean-Jaurès
105, av. Paul Vaillant-Couturier / Vitry • Entrée libre

* Ouvert au public (10h-12h & 14h-18h) : 14, 17 & 21 mai
* Ouvert aux scolaires (sur réservation) : 12, 13, 15, 16, 19, 20, 22 & 23 mai.