Exposition UAPV

Qui n’a pas rêvé de VOYAGE ?

Pourquoi ce thème ?

C’est à la suite d’une demande des occupants de la Résidence Henri-Barbusse que nous avons repris nos pinceaux pour partir avec eux dans un voyage de rêves. C’est eux qui ont choisi  le thème, oh combien chargé de sens !

Pour voyager, comme Peter Pan au pays imaginaire, nous avons pris nos tubes de couleurs et comme la fée Clochette, parsemé d’étoiles magiques nos châssis de peintres. Dans les locaux mis à notre disposition sur place, nous sommes restés quelques jours en résidence, pour peindre ensemble ce qui deviendra des fresques qui donneront vie aux murs bleus du hall d’accueil de la résidence.

Les 17 artistes de L’UAPV ont chacun fait un récit de voyage, que vous pourrez contempler sur les murs de la Galerie Jean-Collet, avant que ces toiles ne rejoignent les murs du hall d’entrée de la Résidence Henri-Barbusse pour offrir un voyage virtuel à ceux qui voudraient partir vers quelque pays merveilleux… une fois ou plus, encore.

La conception et la réalisation de ce travail sont gracieusement offertes par les membres de l’association à la Résidence Henri-Barbusse.

Pour les artistes de l’UAPV, ce thème les a mis sur les traces d’autres artistes voyageurs.

Dès le 16ème siècle, les artistes ou les personnes intéressées, soit pour perfectionner leur art, soit pour connaître d’autres œuvres, entreprenaient « le grand tour » qui les amenait à Rome, Florence ou Venise.

Au 19ème siècle, le voyage avait pour destination, un lieu où se rassemblaient des artistes dans le but de créer : Pont-Aven pour les symbolistes (Redon, Gauguin, Van Gogh) ou une aventure au long cours, comme la fuite de Gauguin à Tahiti.

On connaît les carnets de voyages de Delacroix, les révélations qu’Henri Matisse était allé chercher à Tahiti.

Souvent les voyages sont à l’origine de représentations, ébauches, croquis, pochades, études, toiles.

De cette utilité de la rencontre avec un « autre monde » perdurent les prix de Rome à la Villa Médicis.

Alors si, comme Dürer ou Balthus, le voyage comporte un retour à la case départ, peut-être est-il intéressant de comparer avec un environnement quotidien.

Bien sûr, il y a le voyage immobile : lecture, visionnage d’un film.

Il y a aussi le trajet pour aller au travail, pour constituer par exemple une sorte de « paysage de travail » source de création pour des artistes. Ce qui, pour les spectateurs peut être un voyage par procuration, plein de nouveauté… par le style notamment.

N’oublions pas  encore le voyage intérieur (voire mystique), ou le voyage bien réel autour du monde.

Alors venez voyager un moment avec nous.

L’U.A.P.V

Exposition du 14 février au 7 mars 2015

 

Vernissage le samedi 14 février de 17h à 20h
Entre 19h et 20h, des clowns-visiteurs de l’association la Récréation et de la Compagnie d’intervention se glisseront parmi les invités pour apporter leur regard à la fois décalé et émerveillé sur l’événement.

>> Plus d’infos sur l’association