Cinéville

aux 3 cinés Robespierre

vendredi 23 mars • à 20h

un film, des associations, une rencontre…
Cinéville à Vitry est un dispositif de la ville de Vitry-sur-Seine et des 3 Cinés Robespierre, avec le partenariat du Centre Culturel et des associations adhérentes.

Women wihout men

 

 

 

 

 

 

 un film de Shirin Neshat

A l’occasion de la Journée internationale de la femme du 8 mars, les 3 cinés en partenariat avec le Centre Culturel de Vitry, l’association Femmes Solidaires, le Centre Social Balzac et l’Association socio-culturelle des Iraniens en France (Val-de-Marne) programment le film de Shirin Neshat « Women wihout men » (Mostra de Venise en 2009), son premier long métrage qui présente l’Iran des années 1950.

Iraniennes d’hier et d’aujourd’hui

Iran, été 1953, quatre femmes, quatre destinées pendant un coup d’Etat qui changea l’histoire du pays. Alors que l’agitation croit dans les rues de Téhéran, chacune va tenter de se libérer de son tourment à une époque de troubles politiques.

Eté 1953, c’est aussi la période durant laquelle les puissances britanniques et américaines (CIA) suppriment tout espoir d’avancée démocratique en organisant un coup d’Etat qui renverse le premier ministre iranien arrivé au pouvoir démocratiquement, le Dr Mohammad Mossadegh. Ce qui ouvrira la voie aux mouvements extrémistes en Iran.

« Ce que mon film montre, c’est un Iran cosmopolite, élégant, intellectuel des années 50. On peut y découvrir ce qu’est le vrai visage de l’Iran » rappelle la réalisatrice.

Née en 1957 en Iran, exilée aujourd’hui aux Etats-Unis, elle est considérée comme la plus connue des artistes contemporains émergeants en Iran. Après avoir obtenu un diplôme en Arts à l’Université de Californie, sa rencontre avec le réalisateur Azari a été déterminante. Ils se marient et réalisent trois films dont « Turbulent » (Lion d’or à Venise). Photographe et vidéaste, elle est aussi connue mondialement pour plusieurs séries d’installation vidéo sur des thèmes aussi variés que les relations hommes / femmes, l’autodétermination culturelle ou l’autorité religieuse, les rapports entre Occident et Orient.

Plus largement, ce film rend hommage à tous ceux et toutes celles qui luttent pour la liberté dans le monde : « ce film est dédié à la mémoire de ceux qui ont perdu la vie en luttant pour la Liberté et pour la Démocratie en Iran – de la Révolution Constitutionnelle de 1906 au Mouvement Vert de 2009* » écrit au début du film Shirin Neshat.

* Mouvement issu de la société civile en Iran (réprimé par le régime iranien) et hors de l’Iran (iraniens exilés) qui dénonce la fraude durant l’élection présidentielle de juin 2009,
scandant le slogan : « where is my vote ? ».

 

Parmi les associations partenaires

l’Association socio-culturelle des Iraniens en France (Val-de-Marne). 

Créée il y a 23 ans, elle a pour objectif de faire connaître l’Iran au travers d’événements culturels (conférences,  cinéma, théâtre, expositions d’œuvres d’art).

Attachée aux principes de laïcité et de démocratie, elle a pour buts d’apporter aide et soutien aux Iraniens dans leur insertion à la société française, de créer un lieu d’échange franco-iranien, et de renforcer les échanges entre le monde francophone et le monde iranien.

Elle participe à l’organisation d’un festival fêtant le printemps, Norouz, qui est aussi le nouvel an iranien (fête inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO, reconnue comme la Journée internationale pour la Culture de la Paix). Elle fait partie de l’Union des associations franco-iraniennes de France (UAFI), réseau indépendant. Parmi ses projets, la création d’un réseau européen fédérant toutes les organisations issues de la diaspora iranienne.

Contact : sabetbehdad@gmail.com

 

Déroulé de la soirée

Projection du film ;
Discussion en présence d’un comédien du  film et d’un historien ;
Dégustation de spécialités iraniennes.