Carnaval de printemps

A vos masques… Prêts ? Partez !

.

.

.

.

.

.

.

.

.

 

samedi 7 avril / de 15h à 18h

défilés / animations / spectacles

En partenariat avec les festivités liées aux courses pédestres de l’Humarathon, le Centre Culturel vous donne rendez-vous, dès 15h, pour participer, individuellement ou en famille, aux défilés* animés par des fanfares aux sonorités antillaises et sud-américaines.

Au programme de ce carnaval, l’organisation de deux défilés. L’un partira de la salle Bourneville au cœur du Parc du Coteau sous la houlette des associations Vent Lévé et Papayera tandis que le second défilé partira de la Maison de la vie associative mené par l’ESV Cirque, par la batucada Misto Quente et des capoeïristes d’A.br.a.popul’Art.

Tandis que les uns défileront à travers le Parc du Coteau, les autres partiront de la Place de la Heunière puis traverseront la Dalle Robespierre avant de rejoindre le premier défilé au niveau de l’entrée du parc.

Ainsi, les deux cortèges réunis formeront une magnifique farandole chamarrée avant de rejoindre, aux notes d’un coruscant tohu-bohu, le parvis de l’Hôtel de Ville.

Parvis sur lequel vous pourrez assister aux prestations antillaises des membres de l’association locale Vent Lévé, à des déambulations des élèves de la section cirque de l’ESV mais aussi à des démonstrations de capoeïra par les élèves de l’école élémentaire Jean-Moulin accompagnée de l’association A.br.a.popul’Art.

Et surtout, vous pourrez danser sur des rythmes sud-américains avec des membres de la batucada Misto Quente ou bien encore de l’association Papayera aux sonorités latino.

.

.

.

.

.

.

.

..

 

Les enfants ne seront pas oubliés puisqu’ils pourront se faire maquiller et recevoir des sachets de confettis qu’ils pourront lancer à loisir…

Cette année, pour les déguisements, le thème retenu par les associations est le sport. Avec quelques 250 disciplines référencées au niveau mondial, il serait vraiment dommage que vous ne puissiez y trouver le vôtre. A défaut, le Relais vous communique ce conseil : munissez-vous d’un masque et d’une paire de baskets et le tour est joué !

Alors, pour que ce carnaval de printemps soit à l’image de tous les carnavals, il a besoin de votre participation active et joyeuse qui en fera un grand rassemblement populaire et festif où les acteurs sont les habitants.

*Horaires de rendez-vous sur les 2 sites : 15h
Départ des défilés : 15h30

 

Présentation des associations

 Vent Lévé

.

.

.

.

.

.

Cette grande famille, comme aime si bien le rappeler son président Pierre Landaly, regroupe depuis sa création en 2002, une trentaine d’adhérents originaires des Antilles. Adhérente au Centre Culturel, cette association puise son énergie dans le regard de satisfaction des publics rencontrés lors de nombreuses animations (fêtes et carnavals) sur la ville à travers la pratique de la musique au son du Gwoka et la démonstration de danses antillaises.

 

Misto Quente

.

.

.

.

.

.

Misto Quente (qui désigne un croque-monsieur en portugais !) est une batucada de Paris formée d’une vingtaine de membres âgés de 20 à 40 ans. Une batucada est le mélange de trois cultures : africaine, portugaise et indienne, qui ont donné au Brésil une identité culturelle unique, notamment grâce à l’apport des anciens esclaves noirs africains. Les instruments utilisés pour jouer cette musique sont principalement des percussions.

 

A.br.a.popul’Art

.

.

.

.

.

.

Implantée au centre ville, cette association présidée par Jakare do Cavaco conduit des ateliers de capoeira dans les écoles élémentaires de Vitry et notamment à l’école primaire Jean Moulin. La capoeira est un art martial afro-brésilien qui puise ses racines dans les méthodes de combat et les danses des peuples africains du temps de l’esclavage au Brésil. Elle se distingue des autres arts martiaux par son côté ludique et souvent acrobatique.

 

Papayera

.

.

.

.

L’identité d’une Papayera est d’être une fanfare de musique de danse sud-américaine. Les instrumentations y sont éclectiques. Sur une base de cuivres et de bois, on ajoute, aux percussions habituelles, les instruments des cultures locales (güiro, maracas, claves…).
La Papayera du carnaval est issue du conservatoire de Fresnes dont le chef de chœur est Cristobal Soto, un musicien franco vénézuélien qui a vécu 20 ans à Caracas.

  

ESV Cirque

.

.

.

.

..

 

Dirigée par Bernard Bouquin, Le cirque à l’ESV entame sa 17e année d’existence. Une trentaine d’adhérents, âgés de 10 à 60 ans, s’entraîne régulièrement le mercredi et le vendredi, au gymnase Joliot-Curie de Vitry. Au fil des années, des liens étroits se sont créés entre les responsables de cette activité et le centre culturel de Vitry. Le groupe cirque s’associe régulièrement aux initiatives festives organisées dans la ville comme les fêtes de quartiers et les carnavals.

 

Associations partenaires

.

.

.

.

.

 

Elles sont localisées à Vitry et partenaires du Carnaval de printemps. Il s’agit du Centre Social Balzac, des amicales CNL Capra-Gravier et Tours de la Petite Faucille, de l’Espace les Monis, d’Ensemble pour l’Avenir, de l’Association de quartier du Port-à-l’Anglais, d’Anim’Too, des Portes du Midi, de l’association Les Couleurs de la Dalle (Robespierre), d’AVISER, de Solidarité Internationale, d’Arc-en-ciel / la Source, de l’Ecole des Adultes, des Peintres à Vitry…