Ti Jean et Mâ Kala • JEUNE PUBLIC

Pour enfants à partir de 3 ans
samedi 22 avril 2017 • à 14h30

Conte réunionnais
.

JEUNE-PUBLIC-avril-2017

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Le spectacle

Au village de Manapany, dans le sud sauvage de l’île Bourbon, vivait un jeune garçon de condition modeste mais doté d’une grande espièglerie. Il ne possédait qu’un petit banc, un manguier et le jeu Darion que lui avait laissé un vieux pêcheur du village. Un jour, vint à lui une vieille femme. Ti-Jean, très généreux, n’hésita pas une seconde à partager son maigre repas avec cette vieille personne sortie de nulle part. La vieille dame lui confie qu’elle est en réalité « Mâ Kala ». Il restera d’abord, pétrifié par cette nouvelle. Mais grâce à son immense courage, le jeune garçon changera le cours de sa vie et celui de son village.

 

La Compagnie

La compagnie Paille en queue* propose de faire découvrir l’île de la Réunion à travers des pistes, des sentiers, à ce jour peu foulés, méconnus. Des sentiers anonymes où les conteurs, comédiens, danseurs, musiciens… vous invitent à marcher dans l’allégresse où le verbe se révèle en guide majestueux.

Le conte proposé par la compagnie est une adaptation d’un conte traditionnel écris en créole réunionnais dans une transposition en français, dans l’esprit de l’œuvre originale. Cette adaptation a été effectuée par l’auteur, compositeur, Yela, réunionnaise d’origine, artiste résidante à Vitry-sur-Seine.

* Le paille en queue est l’emblème de l’île de la Réunion. C’est un grand oiseau des mers chaudes qui possède une très longue queue composée de deux plumes très fines.

 

Présentation des artistes

Pascale Cognet, comédienne, conteuse, femme humaniste engagée aux multiples activités, est une amoureuse inconditionnelle de l’île de la Réunion. C’est donc une évidence pour elle de porter les mots de cette réunion de cultures qu’elle a tant aimé. Pour notre bonheur, elle rejoint la troupe « Paille en Queue » afin de nous faire partager sa rencontre avec l’île…

François Essindi, s’abandonne à l’énergie des sons et des mots. La musique au corps, il laisse vibrer et danser en lui, rythmes, vibrations, sensations… Luthier, il monte des projets en direction de son Cameroun natal (Festivals, concerts, mise sur pieds d’un lieu culturel à Sangmelima) mais aussi des ateliers de formation…

Les décors sont d’Emilie Couffinhal, jeune peintre réunionnaise qui habite à Trois Mares (Le Tampon). Elle est passionnée de cinéma et de lecture.

.

ATTENTION
Tarif unique : 2,50 € • Billetterie sur place
La séance débutera impérativement à 14h30
Le nombre de places est limité

Organisé par le Centre Culturel avec le soutien de la ville de Vitry-sur-Seine.