Richesses d’Orient et du Maghreb

Du 15 au 23 février 2013

 

Suite au succès rencontré l’année dernière avec l’exposition « Au cœur de l’Afrique Noire », le Centre Culturel accompagné de plusieurs associations de quartier, vous proposent de partir cette année à la rencontre des us et coutumes des peuples d’Orient et du Maghreb non pas à dos de chameau mais à dos de dromadaire et ce par le biais d’une exposition itinérante. 

                                                                                                                                                                                         A chaque étape, une invitation à la rencontre, à l’échange, à l’ouverture d’une pratique culturelle à partir d’un art ancestral. Comme pays hôtes, 4 lieux dans Vitry prêts à vous accueillir autour d’expositions relatant ici les sciences arabes, là la bande dessinée dans le monde arabe ou bien encore la calligraphie et l’enluminure ou de manière encore plus élégante le costume en Méditerranée

Parce que ce projet se veut aussi éducatif, chacune de ces expositions est ouverte aux établissements scolaires qui souhaiteraient faire bénéficier leurs élèves de l’opportunité de ces découvertes. 

Situé au confluent de l’Asie, de l’Afrique et de l’Europe, les pays d’Orient et du Maghreb que l’on désigne aussi par le Maghrek (soleil levant) et le Maghreb (soleil couchant), ont accueilli les plus vieilles civilisations du monde, et ce, durant des millénaires. Ils ont développés par l’apport des arts, une richesse culturelle particulièrement éblouissante et raffinée. Avec l’apport des flux migratoires en France, cette dernière est aujourd’hui, de façon traditionnelle, présente et participe à la vie culturelle des quartiers. 

L’objectif des associations partenaires de ce projet, est d’établir, par la contribution de ces expositions proposées par l’Institut du Monde Arabe, un véritable parcours culturel à travers la ville en proposant autour de soirées thématiques des échanges, des rencontres inter-quartiers vecteur de lien social pour la ville. 

Au programme : Performances artistiques, rencontres littéraires, projection documentaire, défilé de tenues traditionnelles, concert de musique orientale arabo-andalouse, contes du Maghreb et chants berbères… 

La volonté des organisateurs est de faire de ce projet, des approches chaleureuses, conviviales, ludiques et pédagogiques dans un esprit d’ouverture et de partage. 

Aussi, nous comptons sur votre participation ! 

  

                                                                             

A quoi reconnaît-on un chameau d’un dromadaire ?
Ce n’est pas qu’une histoire de bosse…

(Réponse à la petite devinette posée dans le Relais de janvier) 

Tous les deux sont issus de la famille des camélidés, mais il n’est pas question que de bosse entre eux. En effet, leur différence tient aussi à leur pilosité, leur capacité de vitesse, leur résistance et… leur disparité de caractère. 

Donc, si chacun sait que le chameau a deux bosses et le dromadaire une seule, beaucoup moins de gens savent que le chameau est aussi beaucoup plus poilu puisqu’il vit principalement dans des régions arides et froides d’Asie centrale tandis que le dromadaire vit dans des régions arides et chaudes. 

Autre particularité, la vitesse de déplacement puisque  le dromadaire est beaucoup plus rapide que son cousin le chameau d’où son nom dromadaire tiré du mot dromas qui veut dire coureur en grec. 

Concernant la longévité, il est là aussi préférable d’investir dans l’achat d’un dromadaire qui a une longévité de vie deux fois plus importante que le chameau : 50 ans au lieu de 25 ans. 

Enfin, il semblerait que le chameau soit doté d’un plus vilain caractère que son cousin le dromadaire d’où son nom de chameau. 

Maintenant que vous savez presque tout de leur différence, à vous de faire votre choix dans la préférence de l’un ou l’autre sans forcément vous taper la tête contre les murs car là attention… à la bosse ! 

 

Le programme

 

Vendredi 15 février (18h – 21h)

Soirée inaugurale arabo-andalouse proposée par le Centre Culturel à la Maison de la vie associative (36 rue Audigeois). 

Au programme : vernissage de l’exposition « Calligraphie et enluminure de Cordoue à Samarcande » / lecture de poèmes arabes (sous réserve) / performance de calligraphie / animations musicales franco-berbères / démonstration de danses kabyles / concert de musique orientale arabo-andalouse avec le groupe Saad El Sund

 

Samedi 16 février (en matinée)

Visite conférence de la galerie des Arts de l’Islam au Musée du Louvres de Paris.

Près de 3000 œuvres sont exposées, issues de plus de 1000 ans d’histoire d’un territoire couvrant trois continents de l’Espagne à l’Inde.

Attention participation uniquement sur réservation auprès du Centre Culturel.

 

Dimanche 17 février (15h30 – 17h30)

Rencontre spectacle « Le secret de l’univers » à la salle polyvalente de la Maison de la vie associative (36, rue Audigeois).

Contes du Maghreb avec Ludovic Souliman et chants berbères avec les voix des femmes du groupe Tiliwa accompagné de Moussa Kaci à la flûte et percussion.

A dos de dromadaires, nous traverserons l’océan de sable du Sahara, jusqu’à Ouargla, capitale du désert, pour rencontrer ZimZim, le fou du désert qui découvrit le secret de l’univers.

Nous croiserons Djaha, le fou, le sage, l’éternel rêveur et ses babouches trouées avant de rencontrer Zohra, la fleur, la chance, fille de pêcheur qui devint reine parmi les reines.

Spectacle accessible à partir de 5 ans.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

 

Lundi 18 février (19h – 21h)

Performance artistique et chants berbères proposés par l’Espace Les Monis, à la salle de quartier Commune de Paris (au dessus de la PMI).

Autour d’un buffet aux saveurs orientales, vous pourrez contempler l’exposition « La bande dessinée dans le monde arabe ». Tout en écoutant le groupe Tiliwa avec ses chants berbères, vous pourrez apprécier Lorenzo, dessinateur de BD, qui fera une performance sur une toile géante.

Un concours de pâtisserie orientale sera ouvert (sur inscription). Le prix de la plus savoureuse pâtisserie sera remis au gagnant à la fin de la soirée.

Inscription : Camille au 01 46 80 21 93 ou espacelesmonis@yahoo.fr.

 

Mardi 19 février (19h – 22h)

Soirée folklorique « Dakka Marrakchia » proposée par le Centre socioculturel Les Portes du Midi.

Présentation de l’exposition « Les sciences arabes » autour d’une soirée dédiée à la musique traditionnelle issue du folklore marocain dit « Dakka Marrakchia » avec la participation du groupe Al–Assala. Ambiance et dépaysement garantis !

 

Mercredi 20 février (20h – 23h)

Rencontre littéraire proposée par l’association Ensemble pour l’Avenir autour de la littérature maghrébine de langue française, à la Maison de la vie associative, avec la participation exceptionnelle de l’écrivain et penseur algérien Mohamed Lakhdar Maougal. Avec la présence de plusieurs écrivains locaux dont :
Sandrine Charlemagne pour son roman « Mon pays étranger » (éd° La Différence)
Joëlle Cuvilliez auteur de deux livres sur la Tunisie « Fou rire » (éd° l’Atelier In8) et « La colère de la montagne au petit matin » (éd° Rhubarbe)
Habib Osmani pour son recueil de poésies « Les petits poèmes roses pour le 3e millénaire » (éd° Des Ecrivains)
Yacine Ikhlef auteur du roman « Le nombre parfait » (Ed° Bénévent)
Ludovic Souliman pour son recueil de récits « Les Mille et une vies » (éd° Albin Michel).

 

Jeudi 21 février (20h – 23h)

Projection d’un documentaire (58 mn) de Jacqueline Gozland sur l’œuvre et la vie artistique de « Reinette l’Oranaise », musicienne et interprète de chants arabo-andalous et chaâbi, en Algérie d’abord, puis en France. Cette soirée est proposée par l’association Art et mémoire au Maghreb à la salle polyvalente de la Maison de la vie associative.

Cette projection sera suivie d’une discussion avec le public en présence de la réalisatrice et d’une spécialiste de l’histoire culturelle de l’Algérie.

 

Vendredi 22 février (20h – 23h)

Défilé de dentelles et de costumes méditerranéens par le Centre Social Balzac au Centre Social Balzac.

Une soirée toute en élégance avec  l’exposition « Le costume en Méditerranée » et la présentation des costumes traditionnels d’Orient et du Maghreb.

Cette prestation sera immortalisée par une séance photo, ambiance musicale, dans un cadre digne des Mille et une nuits.

 

Samedi 23 février (14h – 18h)

Un final associatif et festif au gymnase Joliot-Curie.

Toutes les associations partenaires du projet vous donnent rendez-vous autour des 5 expositions. Une occasion unique pour participer à toute une pléiade d’animations, tout en assistant à des prestations artistiques et culturelles placées sous le signe des arts d’Orient et du Maghreb.

Au programme : musique, chants, danses, ateliers ludiques, thé à la menthe et douceurs gustatives dans une ambiance associative et festive.

                                                 

 

Les expositions

 Un chameau qui s’appelle dromadaire

Le chameau est un animal qui évoque directement le monde arabe et pourtant, on l’appelle dromadaire parce que c’est ainsi que les Grecs l’appelaient dromas, c’est-à-dire coureur ! Quelle déconvenue pour celui qui laisse le nom de chameau à son cousin doté de deux bosses. 

L’exposition s’attache d’une manière ludique à lui redonner la place qui est la sienne. 

                                                                  

Calligraphie et enluminure de Cordoue à Samarcande

La calligraphie, l’art de la mise en forme des lettres harmonieuses pour écrire et reproduire les textes religieux et profanes, a fleuri dans la civilisation arabo-islamique. Cet art du bel écrire est rehaussé par l’enluminure qui couvre de pigments colorés et d’or les pages des manuscrits. 

Une écriture universelle pour une civilisation universelle. 

Lieu d’exposition : Maison de la vie associative / 36, rue Audigeois. 

  

 

 

Les sciences arabes

Les savants, à partir du IXe siècle, ne se sont pas contentés de recueillir l’héritage de l’Antiquité grecque, de l’Iran et de la Chine ancienne, ils ont su, avec l’aide des potentats locaux et des mécènes, porter à un niveau d’excellence l’astronomie, la médecine, les mathématiques ou la physique. 

Des sciences à vocation universelle. 

Lieu d’exposition : Centre socioculturel Les Portes du Midi / 13, rue Constant-Coquelin. 

                                                                                                                        La bande dessinée dans le monde arabe

Avec un passé en récits d’aventures et d’images, les pays arabes ont, malgré un manque de moyens et la concurrence des productions occidentales, acquis une tradition dans la bande dessinée. 

Lieu d’exposition : Espace les Monis / 6, avenue de la Commune de Paris. 

                                                                  

Elégance et dentelle : le costume en Méditerranée

Le costume méditerranéen est fait de réminiscences de l’Antiquité, d’influences arabes, berbères, européennes et ottomanes. Chaque peuple a ses costumes. Mais au gré des échanges, il adopte des pièces de vêtement en les adaptant à d’autres venus d’ailleurs. 

Lieu d’exposition : Centre Social Balzac / 12, rue Olympe de Gouges. 

                                                                                                     

Entrée libre

 

Les associations partenaires

La réalisation de ce projet axé sur les richesses d’Orient et du Maghreb est le résultat de rencontres et d’échanges, durant un trimestre, d’associations adhérentes au Centre Culturel avec les associations Ensemble pour l’Avenir, Espace les Monis, Art et Mémoire au Maghreb, le Centre Social Balzac, le Centre socioculturel Les Portes du Midi, avec la participation de l’association les Maillons de la Chaîne, la collaboration de l’Institut du Monde Arabe et le soutien logistique de la ville de Vitry-sur-Seine.