Mobilisation Générale

Centenaire de la 1ère Guerre mondiale
Parler de la guerre pour mieux parler de la paix…

Hommage aux Vitriots morts pour la France !

Du 21 au 23 novembre, deux associations adhérentes du Centre Culturel, ont decidé de fêter conjointement leur anniversaire dans la salle polyvalente de la Maison de la vie associative.  

L’Association Philatélique de Vitry qui, à l’occasion de son exposition programmée tous les 2 ans, fêtera ses quarante ans d’existence sur Vitry, rejointe par la Société d’Histoire de Vitry, pour ses trente années d’activités.  

Ces deux associations ont souhaité, en fédérant ces deux événements, apporter leurs contributions à « Mobilsation Générale » impulsée par le Centre Culturel à l’occasion du début du Centenaire de la 1ère Guerre mondiale.  

Pour Alain Benoit président de l’Association Philatélique de Vitry, il s’agira de présenter toute une série de timbres relatifs aux événements survenus sur les champs de bataille de chaque côté de la ligne Maginot.  

Le vernissage
Plus d’infos sur l’association  

                                                                                                                                                                            La Société d’Histoire de Vitry, présidée par Frédéric Bourdon, présentera sous la forme d’une rencontre conférence, les résultats d’un an et demi de recherches, d’exploitations et d’analyses de documents évoquant les Vitriots morts aux champs de bataille.  

Cette étude historique des 752 noms inscrits sur les deux monuments aux morts de Vitry a permis de faire le jour sur leur identité, leur parcours de vie avant leur mobilisation et leur disparition au front. 

Loin de la définition de Voltaire qui définissait ainsi l’historien dans le sottisier : « Un historien est un babillard qui fait des tracasseries aux morts », ce travail est avant tout un hommage légitime à ces soldats vitriots qui, pour la plupart, n’ont laissé qu’un nom inscrit en lettres d’or sur un monument.  

C’est une manière aussi, pour la dizaine de bénévoles impliquée dans ce projet, de sensibiliser au plus près, sur les drames générés par la Grande Guerre qui a fait disparaître, en 4 années de conflit,  5% de la population vitriote.  

Plus d’infos sur l’association