Le Grenier de Vitry expose…

Les artistes du Grenier de Vitry
et leurs invités

Michel LANDI affichiste
Michel SEMENIAKO photographe

Exposent du 16 janvier au 6 février et
Vous invitent au vernissage de leur 43e exposition

samedi 23 janvier 2016 à partir de 17h30

.

GRENIER EXPO affiche 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Le Grenier de Vitry est bientôt cinquantenaire. Il est né rue Audigeois à Vitry-sur-Seine, dans un grenier qui servait d’atelier à des artistes locaux. Jean-Claude Margery, actuel président du groupe et Roland Marlé retiré en Auvergne, en furent les fondateurs.

Depuis, que d’expositions notamment à Vitry-sur-Seine auquel ce groupe est profondément attaché !

Du 16 janvier au 6 février, vous pourrez apprécier les œuvres de Jean-Claude Margery (peintre), Cosette Gourgon (peintre céramiste), Philippe Mauguen (sculpteur) et Karen M. (sculpteur et plasticienne).

Jacques Tixier, secrétaire du « Grenier »

 

Rencontre avec Michel Landi, affichiste

Cette année, l’association aura deux invités : Michel Séméniako et Michel Landi.

Le 10 novembre dernier, avec Jacques Tixier, secrétaire du « Grenier », j’ai eu le plaisir de rencontrer Michel Landi dans son atelier de Champigny-sur-Marne. La rencontre a débuté par l’évocation de Jacques Tati pour lequel il a réalisé l’affiche du film « Jour de Fête ».

Michel Landi est l’un des plus grands auteurs d’affiches de films, plus de 1 500 réalisations : « Il était une fois dans l’Ouest », « César et Rosalie », « Paris brûle-t-il ? », « Le plus grand cirque du monde », « La Chevauchée fantastique », « Duel », toutes ses affiches sont de Michel Landi.

Sa carrière a été couronnée par un César en 1986 pour l’affiche du film d’Arthur Joffé « Harem » (1985) et deux palmes d’or de la meilleure affiche au Festival de Cannes, de récompenses au Festival international du film policier de Cognac et fantastique d’Avoriaz. Il a également réalisé des centaines de jaquettes de livres et des décors de certains films.

Aujourd’hui, il continue de travailler dans son atelier de Champigny. Certes, les techniques ont profondément évoluées, il ne travaille plus à la gouache mais il réalise encore des affiches pour le Théâtre Marigny ou des 2Anes.

Cet après-midi fut émaillé d’anecdotes sur Delon, Belmondo ou Depardieu ou même la censure pour l’affiche « La Fiancée du pirate » de Nelly Kaplan. Pour Gérard Depardieu, Michel Landi avait fait l’affiche de « Tartuffe » et avait retourné le profil de son visage et son nez. Quelques temps plus tard, il réalise l’affiche de « Rive droite, rive gauche » de Philippe Labro. Le jour de la présentation de l’affiche à Gérard Depardieu, celui-ci lui dit « Dis donc tu m’as retourné la gueule sur Tartuffe ! ». Cette affiche est dans le salon de la maison de la famille Landi à Champigny, tout comme celle de « Don Giovani » de Mozart-Losey.

Ce 10 novembre, grâce la complicité du Grenier de Vitry, j’ai rencontré un maître mais surtout un homme simple, courtois, d’une gentillesse et d’une disponibilité sans égal.

Il sera un des deux invités de l’exposition du « Grenier » à la Galerie municipale.

Un rendez-vous à ne surtout pas manquer !

Michel Chevalier, directeur du Centre Culturel de Vitry