actualités

  • 08 décembre 2017 //

    6 & 8 déc > La Casa España…

… dans la lumière, avec la Quinzaine espagnole

Pour Carmelo Martinez, président de la Casa España, la Quinzaine espagnole est l’occasion de mettre en lumière son association et les richesses culturelles de l’Espagne à travers la programmation de spectacles vivants ou bien encore la projection de films cinématographiques.

Au programme de cette édition, ni castagnettes ou danses flamenco, mais la présence de la diva Luz Casal qui aura certainement, par les ballades tirées du répertoire de Dalida, agrandi sans aucun doute son cercle d’aficionados à Vitry.

Pour ceux et celles qui n’auront pas eu la chance d’assister à cette représentation, la Quinzaine espagnole se poursuit exceptionnellement cette année en décembre avec la projection notamment de deux très beaux films. Outre l’intérêt des sujets abordés à travers « Bricks » et « Eté 93« , pour Carmelo Martinez, c’est aussi l’occasion pour le public vitriot de s’enrichir en découvrant ou en redécouvrant des trésors de la culture hispanique.

« C’est aussi l’occasion pour le président que je suis de faire appel durant cette quinzaine à tous ceux et celles qui comme nous sont prêts à s’investir et à nous aider pour que vive à travers la Casa España entre autre, cette volonté d’échanges culturels à Vitry ».
Mr Carmelo Martinez, président de la Casa España.
.

CINEVILLE les films

Mercredi 6 décembre à 20h
« Bricks » (1h30), un documentaire de Quentin Ravelli, en sa présence.
Des carrières d’argile abandonnées aux crédits immobiliers impayés, la brique espagnole incarne le triomphe puis la faillite économique du pays. « Bricks » est une traversée dans l’Espagne en crise.

Vendredi 8 décembre à 20h
« Eté 93 » (1h38 – en V.O.) un drame de Carla Simon, suivi d’un débat animé par Claudine Le Pallec Marand, professeure de cinéma à Paris 8.
Suite à la mort de ses parents, Frida, 6 ans, quitte Barcelone et part vivre à la campagne chez son oncle et sa tante. Le temps d’un été, l’été 93, elle apprendra à accepter son chagrin, et ses parents adoptifs apprendront à l’aimer comme leur propre fille.
La projection sera suivie d’un apéritif ibérique.

Tarif unique : 5 €

Informations pratiques
3 Cinés Robespierre
19, av. M.-Robespierre / Vitry • 01 46 82 51 12