Nouvel An berbère

Yennayer Ameggaz !
Dimanche 15 janvier à partir de 14h

Venez fêter le Nouvel An berbère 2967
avec l’Association socio-culturelle franco-berbère de Vitry

Ensemble vocale de l’ASCFBV
Le groupe Les Chkhi
Amirouche Boudissa
Hamid
DJ-Lounis


Le Relais
est allé à la rencontre de Lounis Saïdani, à l’origine de la création et actuel président de cette association berbère,adhérente au Centre Culturel.

Parlez-nous de votre association ?
L’association a été créée en 2012 et regroupe à ce jour 127 adhérents dont 2/3 sont vitriot(e)s. Son but est la promotion de la culture berbère et ce à travers des activités telles que la musique et le chant mais aussi des cours linguistiques. Des activités dispensées gratuitement par des bénévoles et destinées à bénéficier à tous ceux qui souhaitent rejoindre l’association.

Outre ces activités, quelles sont les manifestations auxquelles participe l’ASCFBV à l’année ?
Elles sont de deux types. Il y a d’abord les manifestations de nos partenaires tels que le Centre Culturel auquel l’association est adhérente et la ville à travers les fêtes de solidarité, handicap ou bien encore de quartier comme cette année pour la fête de la Commune de Paris. Il y a ensuite les événements propres à l’association axés sur le souvenir et la solidarité comme l’hommage à un artiste disparu ou bien encore récolter des fonds pour une œuvre caritative…

Quel est le prochain événement où votre association est mobilisée ?
Il s’agit du prochain spectacle festif qui sera donné à la Halle Rabelais en tout début d’année pour fêter le Nouvel An berbère. Au programme : la chorale des enfants de l’association mais aussi des chants, de la musique et des danses interprétés par des artistes kabyles et berbères.

Mais aussi… ?
Ce sera aussi l’occasion de fêter les cinq ans d’existence de l’association et de fait, tous les adhérents présents auront à cœur d’accueillir chacun(e) des participants à ces deux événements avec chaleur et amitiés en leur souhaitant Yennayer Ameggaz !

Qui veut dire ?
Bonne année !

LE NOUVEL AN BERBERE
Au Maghreb et dans de nombreux pays d’Europe où résident des Berbères, on fête le Nouvel An berbère le 12 ou le 14 janvier de chaque année. Ces pratiques festives montrent la vitalité actuelle du monde berbère. Il s’agit d’une reviviscence actualisée d’un usage ancien. En effet, le vieux calendrier berbère permettait dans l’Antiquité, bien avant l’époque romaine, de mesurer le temps pour marquer le rythme des saisons et des travaux agricoles de ces sociétés rurales. Les temps ont changé. Célébrer aujourd’hui, dans nos sociétés modernes et citadines, cette date n’est pas une manifestation d’opposition aux calendriers en usage, qu’il soit musulman ou grégorien (pour les Chrétiens) mais une façon symbolique de montrer son appartenance culturelle. Ce Nouvel An est célébré dans l’abondance, la bonne chère autour de couscous agrémentés de légumes et de volailles, très prisées dans les familles. Comme dans d’autres cultures, ce moment de passage, cette porte se doit d’être ouverte symboliquement avec confiance et espoir dans l’avenir.                                                                     Anissa Bousmah

> plus d’infos sur l’association

Une initiative organisée par l’Association Socio-Culturelle Franco-Berbère de Vitry
avec le soutien du Centre Culturel de Vitry et la ville de Vitry-sur-Seine.