3 artistes de l’Union des Arts Plastiques de Vitry (UAPV)…

… exposent leurs œuvres
au foyer résidence Henri-Barbusse

entrée libre / du 19 juin au 16 octobre
vernissage le mercredi  19 juin à partir de 15h

Yvonne Confais-Delatour / Nam-Trân Nguyen / Pierre Confais

 

Les froissures d’Yvonne Confais-Delatour gardent leurs mystères. Elles chatoient comme la moire, elles sont douces comme la soie, duveteuses comme le velours ou lisse comme le verre. Mais à chaque fois Elles nous interpellent. Nous sommes tout de suite séduit par les couleurs, par la matière, par les formes. 
Ici la présence est un choc. Ces fruits, qui nous captivent, que l’on ne pourra pas croquer, mais que l’on caresse du regard, font remonter du plus profond de nous- même les souvenirs de ces soirées d’été auprès de ces arbres lourds de leurs trésors. Pour un moment, Yvonne nous donne  les fruits de sa mémoire et ceux de son imaginaire.

“Reflets n°1”
technique mixte sur carton (15,5 x 192 cm)

“Reflets n°2”
technique mixte sur carton (22 x 133 cm)

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Nam-Trân Nguyen, c’est la passion au cœur de ses peintures : des foisonnements de  rouge, d’or, de noir, comme des oriflammes. Les couleurs fusionnent avec les symboles, nous contant le parcours de ses origines. La matière prend corps comme un torrent de lave. Nous sommes pris par le décryptage de ces secrets, par ces souvenances venues  d’ailleurs, ce langage de l’émotion et  du sensible.
Les sensations nous impressionnent et nous éblouissent.

 

 

 

 

 

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§                                                                                                                                                                          

Pierre Confais fait chanter  la matière, principalement le bois… Il joue à la pluie et au beau temps. Les formes figuratives et humaines voisinent dans le registre  aussi bien abstrait que figuratif. Il travaille  une surface comme une peau, et le « corps » de la sculpture, comme une respiration. L’harmonie formelle est « colorée » par vernis ou lissage. Ce travail complexe, long, que nous devinons, il nous le donne en partage, pour mieux appréhendé le processus de la création artistique.
Les sculptures obtenues issue d’une lente méditation, sont une belle osmose entre nature et humanité.

“Sans titre”
Plâtre patiné (7 x 7 x 42 cm)